La Schubertiade de Sceaux : un duo inédit pour célébrer le romantisme

1 document Publié le

À l’occasion d’un nouveau concert de La Schubertiade de Sceaux, l’altiste Léa Hennino jouera en compagnie du pianiste Pierre-Kaloyann Atanassov le samedi 19 janvier à 17h30 à l’hôtel de ville. 

  • CP Sceaux - La Schubertiade de Sceaux - 19 janvier 2019 (189762 b.)

    Télécharger

Associés pour la première fois sur scène, les deux chambristes proposeront une célébration du romantisme. À l’univers du conte fantastique propre à Schumann répondra le lyrisme tendre et poignant de Brahms et Schubert. « La Sonate Arpeggione D. 821 de Schubert sera notre fil rouge. Il s’agit d’une pièce écrite pour un instrument de 1823 qui n’existe plus aujourd’hui, l’Arpeggione. Ce dernier, appelé aussi “guitare d’amour”, était un instrument hybride entre le violoncelle et la guitare », explique Léa Hennino. Par ailleurs, les pièces de Brahms (Sonate op. 120 n°2 en mi bémol majeur ; Scherzo de la sonate FAE) et de Schumann (Fantasiestücke op. 73), composées initialement pour clarinette ou violon, conviennent parfaitement à la tessiture de l’alto.

Masterclass et prestation publiques

Le concert sera précédé à 11h45 par une masterclass donnée par Pierre-Kaloyann Atanassov, suivie d’une prestation publique gratuite d’un duo amateur piano/violon sélectionné par Proquartet, Centre européen de musique de chambre. Ce duo, proposé dans le cadre de la manifestation Á vous la scène, interprètera des œuvres de Brahms, Ravel et Prokofiev. « L’occasion de découvrir des amateurs talentueux dans des conditions professionnelles », confie Pierre-Kaloyann Atanassov. 

Artistes prestigieux

Nouvelle saison de musique de chambre, La Schubertiade de Sceaux se tient jusqu’en mars 2019. Parrainée par Frédéric Lodéon, seul violoncelliste français vainqueur du concours international Rostropovitch, elle accueille des artistes prestigieux. « J’ai été séduit par la qualité et l’audace de la programmation. Je suis fier de participer au lancement de cette nouvelle saison musicale qui invite le public à échanger avec des artistes aussi prestigieux qu’accessibles », explique Frédéric Lodéon. Fil rouge de cette première édition, le répertoire de Schubert. « Les artistes ont été choisis pour leurs affinités avec ce grand compositeur de la musique classique », confie Pierre-Kaloyann Atanassov, directeur artistique. 

> Hôtel de ville, salle Guldner, 122 rue Houdan

> Renseignements au 06 72 83 41 86 ou sur www.schubertiadesceaux.fr 

> Contact presse : Antoine Hamon - Tél. : 01 41 13 32 60 – antoine.hamon@sceaux.fr