Cadre de vie

Vigilance sécheresse : la Ville applique des mesures d’économie de l’eau

En raison du manque de précipitation et des températures particulièrement élevées, les territoires de Paris, des Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne sont au niveau 1 de vigilance sécheresse. En conséquence, la Ville applique des mesures pour un usage raisonné de l’eau.

La Ville adapte son utilisation de l’eau

Depuis le passage du territoire au niveau 1 de vigilance sécheresse, dont l’arrêté comporte des recommandations d’économie de l’eau adressées aux particuliers comme aux collectivités et entreprises, la ville de Sceaux a mis en place de nouvelles mesures de préservation des ressources :

  • réduction de la fréquence de lavage du secteur piétonnier de la rue Houdan et du quartier Charaire à une fois par semaine jusqu’au 25 août ;
  • interruption du lavage du square Robinson et du centre commercial des Blagis jusqu’au 25 août (sauf en cas de nécessité) ;

Depuis le 15 juillet, la fréquence de lavage de la rue piétonne et du quartier Charaire était déjà réduite à trois fois par semaine.

Les Scéens invités à adopter les bons gestes

Afin de préserver les ressources en eau, les habitants des territoires concernés par la vigilance sécheresse sont également invités à :

  • limiter les usages d’ordre secondaire : nettoyage des voitures, lavages extérieurs… ;
  • réduire le lavage des voies et trottoirs au strict nécessaire de salubrité ;
  • réduire les consommations d’eau domestique ;
  • limiter les arrosages des espaces verts et éviter l’arrosage aux heures les plus chaudes.

Déficit pluviométrique préoccupant

Le passage au niveau 1 de vigilance sécheresse est lié au franchissement du seuil de débit de la Seine fixé à 81 m3/s. Le passage sous ce seuil implique des mesures de surveillance des milieux et de sensibilisation des usagers. Particuliers, collectivités, services publics, entreprises, industriels, sont invités à appliquer des mesures d’économie de l’eau.

Le dispositif de gestion de la sécheresse a pour but d’assurer les usages prioritaires de santé, de sécurité et d’alimentation en eau potable, dans le respect des équilibres naturels, lorsque la situation hydrologique ne permet plus de garantir l’ensemble des usages consommateurs d’eau.

Il comprend 4 niveaux ; vigilance, alerte, alerte renforcée et crise, pour lesquels sont définies progressivement des mesures de sensibilisation, de limitation et de suspension des usages non prioritaires.

> Consultez l’arrêté inter-préfectoral entré en application pour une gestion économe de l’eau