Tranquillité urbaine

Vidéoprotection : renforcement du dispositif

Un centre de supervision urbain (CSU) et de nouvelles caméras de vidéoprotection sont en cours d'installation à Sceaux. 

Centre de supervision urbain 

Les policiers municipaux et les gardes urbains du service Tranquillité urbaine (STU) disposeront très prochainement de nouveaux locaux au 124 rue Houdan, notamment d’un CSU dans une salle dédiée. Les écrans du CSU permettront aux agents de superviser en direct l’ensemble des caméras publiques de la ville et de réaliser des “vidéo-patrouilles”. Chaque évènement suspect télé-détecté sera relayé par radio aux agents sur le terrain qui pourront intervenir rapidement sur les lieux et/ou solliciter l’appui de la police nationale. Les véhicules en infraction dans les zones vidéoprotégées pourront par ailleurs être vidéo-verbalisés depuis les caméras. Plus classique, le CSU améliorera la consultation et l’extraction a posteriori des vidéos enregistrées pour répondre aux réquisitions judiciaires de la police nationale. 

80 caméras publiques 

24 nouvelles caméras de vidéoprotection publique seront installées cette année à Sceaux. Trois d’entre elles seront positionnées dans le jardin de la Ménagerie, portant à 41 le nombre de caméras publiques en centre-ville. Dans le quartier des Blagis, la place des Ailantes accueillera cinq caméras. Le nouveau site sportif et de loisirs des Blagis sera sécurisé par au moins sept caméras. Par ailleurs, les abords des gares RER “Sceaux” et “parc de Sceaux” compteront respectivement trois et quatre caméras. En outre, deux caméras ont été installées dans le quartier Chêneaux-Sablons, à proximité de la Coulée verte. Le quartier Robinson comptera toujours quant à lui 18 caméras publiques. À ce dispositif important viennent s’ajouter environ 40 caméras de bailleurs sur domaine privé ouvert au public, notamment au droit de la résidence des Bas-Coudrais aux Blagis. 

> Contacter le STU au 01 41 13 33 22