Tranquillité urbaine

Un nouveau commissaire prend ses quartiers

Le commissaire de police Julie Clément, qui a pris ses fonctions le 1er juillet 2019 à la tête du commissariat de Châtenay-Malabry dont dépend Sceaux, répond aux questions de Sceaux Mag. 

Quels sont les défis à relever au niveau de la circonscription ? 

Julie Clément : Nous enregistrons de bons résultats sur la circonscription avec une délinquance contenue. Cette dernière concerne principalement les vols par effraction qui sont en baisse sur les mois d’août et de septembre 2019, les dégradations de véhicules et les vols à la roulotte, les infractions au code de la route ou encore les violences conjugales et celles faites aux femmes. 

Quel regard portez-vous sur la délinquance à Sceaux ? 

J. C. : La délinquance est extrêmement contenue et maîtrisée à Sceaux. Il ne s’agit pas d’une ville criminogène. Sceaux est essentiellement touchée par une délinquance de passage, la ville étant très accessible en transports en commun et par voies routières. 

Quelles sont les relations entre la police nationale et le service Tranquillité urbaine ? 

J. C. : Nous entretenons de bonnes relations avec le service Tranquillité urbaine de la ville de Sceaux. Les policiers municipaux et les gardes urbains de ce service sont au cœur de la ville. Ils sont notamment compétents pour gérer les troubles de voisinage. La Ville et la police nationale étant en relation permanente avec les bailleurs sociaux. Chacun a ses propres compétences. Mais cela ne nous empêche pas de mener des actions communes, comme par exemple dans la lutte contre l’insécurité routière. Nous travaillons tous dans le même sens afin d’assurer la sécurité de nos concitoyens. C’est ce qu’on appelle une “coproduction de sécurité”. 

> Commissariat de Châtenay-Malabry, 28 rue du Docteur-le-Savoureux. Police secours : 17 

> Service tranquillité urbaine, 122 rue Houdan. Tél. : 01 41 13 33 22 
 

Commissariat principal de Châtenay-Malabry

28 rue du Docteur-le-Savoureux
92290 - Châtenay-Malabry