Cadre de vie

Population scéenne : une tendance à la baisse

Les derniers chiffres de population scéenne en vigueur à partir du 1er janvier 2020 font apparaître une tendance à la baisse du nombre d’habitants. Un constat qui met en lumière la capacité de la Ville à concilier dynamisme et préservation du cadre de vie.

Une population stable

Après une baisse de la population municipale observée ces dernières années, celle-ci tend à rester stable depuis les deux derniers recensements, pour s’établir à 19 344 habitants en 2020 (contre 19 479 habitants en 2019 et 19 355 habitants en 2018). Une évolution similaire est observée en ce qui concerne la population totale, qui comprend à la fois les personnes ayant leur résidence habituelle sur le territoire communal et certaines personnes dont la résidence habituelle est sur une autre commune. Cela concerne par exemple les mineurs résidant à Sceaux du fait de leurs études. La population scéenne totale s’établit à 19 712 habitants en 2020 (contre 19 856 habitants en 2019).

Evolution de la population

Sceaux est ainsi l’une des rares villes des Hauts-de-Seine à voir sa population baisser sensiblement sur les cinq dernières années (-3,3 %) tandis que les communes voisines connaissent une augmentation (+ 3,7 % à Bourg-la-Reine, +3,1 % à Châtenay-Malabry ou encore + 7,1 % à Fontenay-aux-Roses). Plus largement, il faut noter que la population scéenne n’a jamais été aussi élevée que dans les années 1960.

Concilier qualité du cadre de vie et dynamisme

Cette tendance à la baisse du nombre d’habitants souligne aussi l’impact limité de l’évolution de l’urbanisme sur la démographie de Sceaux. Plusieurs lois imposent malgré tout aux villes de construire plus. En Île-de-France, la loi sur le Grand Paris (2010), le Schéma directeur de la région (Sdrif), les lois ALUR et ELAN, toutes votées par des majorités politiques différentes, prescrivent aux communes de densifier leur centre et les zones situées autour des gares pour réduire l’étalement urbain, source de nombreuses nuisances. Or, pratiquement tous les points du territoire de Sceaux sont situés à moins de 500 mètres d’une gare…

Parallèlement, on observe une relative stabilité du nombre de familles avec enfants (2297 couples avec enfant(s) en 2016 contre 2451 couples avec enfant(s) en 2011). L’arrivée de nouvelles familles reste nécessaire pour préserver le dynamisme et la jeunesse de Sceaux. De ce point de vue, il faut constater que la moyenne d’âge de la population scéenne augmente, avec notamment 150 enfants de moins aujourd’hui dans les écoles de la Ville par rapport à ce qui était observé il y a une vingtaine d’années.

Une nouvelle campagne de recensement en 2020

Les communes de plus de 10 000 habitants comme Sceaux font l’objet d’un recensement conduit par l’Insee tous les ans. La prochaine campagne se déroulera du 16 janvier au 22 février.

> En savoir plus sur la campagne de recensement