Commerces

Millymenthe à Sceaux : la presse en parle

L’herboristerie Millymenthe, installée depuis août 2019 au 1 rue Marguerite-Renaudin à Sceaux, a été mise à l’honneur à l’occasion d’un article dans Le Figaro du 10 décembre 2019 (page 32).

Avec ses étalages d’infusions et de thés maison, son miel artisanal, ses huiles essentielles et ses bonbons aux saveurs anciennes, l’herboristerie Millymenthe, originaire historiquement de Milly-la-Forêt, accueille ses clients à Sceaux dans un cadre authentique qui évoque les magasins d’antan. La boutique offre également un espace de détente avec terrasse et salon de thé. Dans l’article du Figaro, Victoria Renaud, présidente de Millymenthe, explique les raisons pour lesquelles l’herboristerie s’est installée à Sceaux : « Il nous fallait le charme d’un centre-ville. Les rues pavées et passantes de Sceaux m’ont séduite, j’y ai retrouvé l’esprit de Milly et de ses commerces. Une boulangerie à deux pas, une chocolaterie… ». 

Millymenthe

Produits thérapeutiques 

L’article décrit également avec précision l’offre proposée par la boutique scéenne. « Cette nouvelle échoppe modernisée attire majoritairement des jeunes femmes et hommes (de 25 à 40 ans), mais aussi les familles qui font une halte au salon de thé après leur visite du château. À la carte, tisanes et autres breuvages aux mille parfums de plantes naturelles. Sur les étagères sont nichés, dans de gros bocaux d’apothicaire, la fameuse menthe poivrée, des infusions “Balade en forêt” et “Bonne fête maman”, mais aussi des gommes d’antan, des bonbons à la violette, des huiles essentielles, des compléments alimentaires… On s’y sent bien. Certains viennent demander conseils, en patients, et parlent de leurs traitements médicaux ». Et Victoria Renaud d’ajouter : « Nous proposons des produits qui sont liés à la thérapeutique, mais nous ne sommes pas médecins ! Notre faculté n’est pas de soigner, mais de soulager. Et nous avons besoin que nos clients nous fassent confiance ». 

Millymenthe

Une affaire de femmes

Implantée depuis 1934 à Milly-la-Forêt, l’herboristerie Millymenthe a bénéficié dès ses débuts d’un biotope unique de 360 espèces de plantes aromatiques et médicinales. Dans son article du 10 décembre, Le Figaro raconte : « [Millymenthe est devenu rapidement] le lieu de rendez-vous des amateurs de plantes. Ce doux nom, toujours inscrit sur la devanture [des échoppes], évoque “la capitale des plantes aromatiques et médicinales” et la menthe poivrée, qui y tient ses origines. Depuis 1947, l’herboristerie est une affaire de femmes sous la direction de Mauricette Clech […]. Pendant 63 ans, cette passionnée fabrique ses recettes et remèdes d’apothicaire, transmet sa science à ses clients, dont Jean Cocteau et Jean Marais. Figure emblématique […], elle cède son bébé en 2010 à Sabine Foughali, fidèle de la boutique, qui lui promet d’en garder l’âme. En 2014, c’est au tour de sa nièce Victoria Renaud de présider à la destinée de Millymenthe ». 

> Herboristerie Millymenthe, 1 rue Marguerite-Renaudin à Sceaux. Ouvert du mardi au vendredi de 9h30 à 13h et de 15h à 19h, le samedi de 9h30 à 19h et le dimanche de 10h à 13h et de 15h à 18h. Tél. : 01 47 02 12 15

> Lire l'article en ligne du Figaro Madame