Urbanisme

Mieux protéger les quartiers pavillonnaires

La modification du Plan local d’urbanisme (Plu), demandée par la Ville et décidée par Vallée Sud - Grand Paris, a été approuvée à l’unanimité par le Conseil de Territoire le 10 février. Elle entrera en vigueur dans le courant du mois de mars. 

Lutter contre la densification des zones pavillonnaires 

« Avec cette modification, notre objectif est de renforcer les règles existantes pour protéger davantage les quartiers pavillonnaires à Sceaux, en limitant les constructions et en pérennisant la forte présence végétale, indispensable pour préserver la biodiversité ou lutter contre les îlots de chaleur », rappelle Philippe Laurent, maire de Sceaux. 

Parmi les principales évolutions : 

  • une diminution de la hauteur du bâti autorisée et de la surface maximale occupée par les bâtiments, afin de protéger l’identité urbaine et la qualité architecturale de ces quartiers, 
  • une augmentation de la surface minimale d’espaces verts de pleine terre, 
  • des mesures de protection de certains jardins, 
  • ou encore une protection accrue des espaces verts paysagers et de leurs arbres. 

Concertation publique 

Le souhait d’une meilleure protection des caractéristiques urbaines des quartiers pavillonnaires avait été confirmé lors de la démarche “Parlons ensemble de l’environnement à Sceaux” suivie des travaux du Collectif scéen pour l’environnement en 2019. 

Le projet de modification du Plu a donné lieu à une enquête publique à l’automne 2020. 

> Le dossier approuvé par Vallée Sud – Grand Paris a évolué pour tenir compte des observations du public. Il est consultable sur ce site