Culture

Les portraits vibrants d’Ilan Parienté

Jusqu'au 21 mai 2022, Ilan Parienté présente ses peintures sur le mur rouge de l’hôtel de ville.

Portraits colorés

Réalisés sur toiles grand format et à la peinture à l’huile, les portraits colorés d’Ilan Parienté font écho à des moments de partage vécus par l’artiste avec des proches ou des personnes croisées lors de voyages. Sur chacune de ses toiles, le peintre fait vibrer avec harmonie deux couleurs entre elles pour obtenir une troisième couleur complémentaire. Les éléments naturels, parmi lesquels les arbres, envahissent le fond de ses toiles et font naître une vibration uniforme qui connecte les portraits les uns aux autres.

Ilan Parienté, de l’intime à l’universel

Diplômé de l’école de graphisme Penninghen en 2011, Ilan Parienté s’est vite tourné vers une carrière d’artiste indépendant. Il débute avec des oeuvres introspectives réalisées en noir et blanc et sur papier. En 2016, l’artiste aborde le sujet du deuil à la suite de la disparition de sa grand-mère. Ce travail donne lieu à la création d’un livre de portraits photographiques argentiques incluant des oeuvres originales. Son appareil photo en poche, Ilan Parienté parcourt le Japon durant toute l’année 2018 et s’ouvre au monde. Depuis, la couleur prend le dessus sur le noir et blanc dans ses oeuvres désormais résolument tournées vers les autres.

> Retrouvez l'entretien complet avec Ilan Parenté