Éducation

Le projet de cuisine intercommunale avance

Les villes de Sceaux, Bourg-la-Reine, Fontenay-aux-Roses et Montrouge se sont associées pour créer une cuisine intercommunale permettant une maîtrise totale de la production des repas dans les restaurants scolaires municipaux. Le projet devrait voir le jour en 2024.

De gauche à droite : Laurent Vastel, maire de Fontenay-aux-Roses, Patrick Donath, maire de Bourg-la-Reine, Philippe Laurent, maire de Sceaux, Étienne Lengereau, maire de Montrouge.
De gauche à droite : Laurent Vastel, maire de Fontenay-aux-Roses, Patrick Donath, maire de Bourg-la-Reine, Philippe Laurent, maire de Sceaux, Étienne Lengereau, maire de Montrouge.

Projet d’envergure

À ce jour, la Ville a recours à des sociétés privées pour la confection des repas servis dans ses restaurants.

La création d’une cuisine intercommunale permettra une production sur place à partir de produits plus locaux et une maîtrise de la qualité des repas et des coûts. La nouvelle infrastructure sera située à Fontenay-aux-Roses.

Améliorer la qualité des repas

La création d’une cuisine intercommunale répond à la volonté de valoriser davantage les circuits courts ainsi que les produits de saison, bio et de qualité.

Elle permettra d’améliorer la traçabilité des produits et de travailler autant que possible avec des producteurs situés dans un rayon de 100 km.

La nouvelle cuisine s’accompagnera d’un projet éducatif pour les enfants autour de l’alimentation.