Éducation

La Commission européenne s’invite à l’école des Blagis

Les 19 et 20 mai, les classes de CM1 et de CM2 de l’école élémentaire des Blagis ont eu la chance de recevoir Lucile Collin, chargée de communication à la Commission européenne et ancienne élève de l’école des Blagis. SceauxMag a interrogé Lucile Collin à l’issue de cette rencontre. 

Comment cette rencontre avec les élèves de l’école des Blagis a-t-elle été organisée ? 

Lucile Collin : Cette rencontre a été organisée dans le cadre du programme Retour à l’école de la Commission européenne qui encourage ses fonctionnaires à retourner dans les lieux d’enseignements qu’ils ont fréquentés, partout en Europe. L’objectif est d’expliquer aux plus jeunes ce qu’est l’Europe, l’Union européenne (UE) et son fonctionnement. C’était d’autant plus important de le faire pour moi alors que la France assurait la présidence du Conseil de l’UE de janvier à juin 2022. Retour à l’école est un programme co-organisé avec les ministères des Affaires étrangères et de l’Éducation nationale. Une fois que j’ai fait part de ma candidature à ce programme, j’ai été invitée à me rendre dans plusieurs établissements scolaires, dont l’école des Blagis que j’avais moi-même fréquentée de la maternelle au CE2. Je me suis remémorée de bons souvenirs en redécouvrant l’école. 

Comment s’est passée la rencontre avec les élèves ?    

Lucile Collin : J’ai rencontré six classes, trois de CM1 et trois de CM2. Ça s’est très bien passé. Les élèves étaient très enthousiastes. Je leur ai d’abord expliqué ce que je faisais au sein de la Commission européenne. Ils m’ont demandé combien de langues je parlais et si je pouvais dire certaines phrases dans plusieurs langues, c’était amusant. J’ai été très étonnée par nos échanges car nous avons beaucoup parlé d’actualité, notamment de l’Ukraine, des aides de l’UE ou encore du changement climatique et du rôle à jouer par l’UE. La situation en Ukraine touche beaucoup les élèves, sans doute en raison de l’arrivée ces derniers mois de plusieurs enfants ukrainiens au sein même d’une classe spécialisée de l’école des Blagis. Ça a été l’occasion pour moi de leur rappeler les raisons pour lesquelles l’Europe avait été créée, notamment pour faire en sorte de ne plus revivre la guerre sur notre continent. Les élèves ont aussi posé des questions pour savoir ce qu’était l’OTAN dont on entend beaucoup parler en ce moment. Enfin, le changement climatique était aussi au cœur de nos échanges car c’est une question que nous devons traiter au niveau européen notamment, la pollution ne s’arrêtant pas aux frontières des États. J’ai senti que c’était une question qui rendait les enfants anxieux. 

Comment avez-vous expliqué l’organisation de l’UE et de ses institutions ? 

J’ai essayé de présenter le plus simplement possible les différentes institutions européennes. Qui siège au Parlement européen ? Qui vote pour élire les députés européens ? Quel est le rôle de la Commission européenne ? Pour répondre à cette dernière question, j’ai effectué un rapprochement avec ce que les enfants connaissent mieux, le Gouvernement français et le Parlement. Pour simplifier : en France, le Gouvernement propose les lois, le Parlement les vote. En Europe, la Commission propose les lois, le Parlement et le Conseil les votent. Il fallait être synthétique et didactique pour présenter simplement l’UE et ses principales institutions. 

Qu’avez-vous retenu de ces échanges ? 

Ces rencontres étaient rafraîchissantes pour moi. C’est important de sortir un peu de Bruxelles et d’aller à la rencontre des enfants qui feront l’Europe de demain. J’espère qu’ils auront appris des choses sur l’UE et peut-être même avoir suscité une vocation chez certains élèves.