Cadre de vie

Incivilités : Tous responsables pour préserver le cadre de vie scéen

Chacun est invité à adopter deux bonnes pratiques pour préserver le cadre de vie à Sceaux : arrêter de nourrir les pigeons et ramasser les déjections canines.

Arrêter de nourrir les pigeons

Certains habitants ont pris l’habitude de nourrir les pigeons sans mesurer les conséquences néfastes de leur geste sur le cadre de vie et la biodiversité. Le pigeon est vecteur de plusieurs maladies. Ses fientes occasionnent par ailleurs de nombreuses dégradations sur les bâtiments, le mobilier urbain et la voirie.

Arrêter de nourrir les pigeons permet à la colonie de se réguler elle-même et d’éviter une surpopulation génératrice de nuisances. En outre, le pain sec n’est pas du tout bien digéré par les pigeons.

L’arrêté du maire du 26 juin 2015 interdit donc à toute personne de nourrir les pigeons sur les voies publiques mais aussi privées lorsque cette pratique constitue une gêne pour le voisinage.

Ramasser les déjections canines

La Ville rappelle que les déjections canines doivent être ramassées, y compris dans les caniveaux. Il est recommandé de se munir d’un sac à chaque sortie avec son animal de compagnie. En cas d’oubli, il existe une vingtaine de distributeurs de sacs installés à Sceaux.

Si les déjections canines ne sont pas ramassées, le propriétaire peut écoper d’une contravention de quatrième classe à hauteur de 135 euros*. Le service Tranquillité urbaine de la Ville veille à faire respecter les consignes d’hygiène publique.

* Selon le Code pénal article R 634-2 du 11 décembre 2020.