Ma mairie

Philippe Laurent, maire de Sceaux, s'adresse à vous

Mes chers concitoyens,

Nous vivons une crise très grave. Nous n’en sortirons que grâce à un immense effort de discipline collectif, auquel nous appellent désormais la quasi-totalité des scientifiques.

Conformément aux directives nationales, la Ville a déployé, depuis la fin de la semaine dernière, son plan de continuité d’activité, sous mon autorité et sous la direction du directeur général des services municipaux.

L’administration fonctionne pour ce qui relève de l’essentiel. Les astreintes sont organisées par téléphone, internet, ou sur place lorsque c’est nécessaire. Le service de Tranquillité urbaine reste présent sur le terrain.

Le plan d’accompagnement des personnes âgées isolées a été mis en œuvre et fonctionne. Enfin, une école et une crèche restent ouvertes pour accueillir les enfants de soignants.

Je suis également en lien étroit avec tous les acteurs de la Ville, et tout particulièrement les commerçants qui restent ouverts, même s’ils sont amenés ou seront sans doute amenés à réduire leurs horaires, notamment en fin de journée.

Mais tout ceci ne suffira pas, si chacune et chacun d’entre vous, quel que soit son âge, et sa situation présente, ne s’engage pas dans un confinement le plus complet possible. Or, ce n’est malheureusement pas ce que nous constatons. 

Beaucoup trop de monde sur la coulée verte, par exemple. Des jeunes notamment, y compris des mineurs, s’y retrouvent le soir comme avant, avec le temps clément de ces derniers jours. C’est une attitude totalement irresponsable, y compris de la part des parents qui laissent faire. Et les forces de police ne peuvent être présentes partout à la fois pour faire cesser ces infractions. J’ai donc dû prendre la décision de fermer l’accès à la coulée verte sur le territoire de la commune. Les communes voisines devraient suivre cette décision.

> Consulter l'arrête n° 2020-161 : Réglementation temporaire de la circulation et du stationnement de tous les usagers - promenade des vallons de la Bièvre (coulée verte) - du 19 au 31 mars 2020

Nous devons vraiment prendre davantage conscience de la gravité de la situation, et en même temps penser à ces personnels soignants qui se dévouent admirablement et éviter de contribuer à ce qu’ils soient encore plus débordés. Bref, penser enfin « collectif » et quitter cet individualisme mortifère qui ronge notre société depuis trop longtemps.

Nous ne pouvons compter que sur nous-mêmes pour venir à bout de cette crise sanitaire. Et remercier profondément celles et ceux qui se battent avec acharnement pour soigner, guérir, chercher le vaccin, et aussi maintenir le pays en fonctionnement. Celles et ceux que nous applaudissons depuis nos fenêtres et nos balcons, tous les soirs, à 20 heures.

Philippe LAURENT
Maire de Sceaux