Développement durable

Deuxième édition du budget participatif dédié à l’environnement à Sceaux

Forte du succès de la première édition, la Ville donne rendez-vous aux Scéens depuis le 12 octobre pour une nouvelle édition du budget participatif dédié à l’environnement, à l’occasion d’un nouvel appel à propositions de projets. Pourquoi pas vous ?

La Ville met à disposition une enveloppe budgétaire consacrée à la réalisation de projets proposés puis sélectionnés par les habitants eux-mêmes. Les projets choisis par les Scéens seront mis en œuvre dans le cadre du budget 2021.

Le dépôt des projets se déroulera jusqu'au 22 novembre 2020 via une formulaire en ligne.

> Accéder au formulaire de dépôt des dossiers

Une réunion d’information se tiendra en visio au début du mois de novembre.

Qui peut participer ?

Tous les Scéens : adultes, mineurs, associations !

Quel projet peut être proposé ?

Pour être recevable, le projet doit porter sur un thème lié à l’environnement et doit se situer exclusivement sur le territoire communal. Il doit également rester dans les compétences gérées par la ville de Sceaux. Le projet proposé doit être d’intérêt général et ne concerner que les dépenses d’investissement.

> Consulter le règlement du budget participatif dédié à l'environnement

Une démarche participative 

À l’issue du vote qui a réuni 178 participants, 5 projets ont été élus sur la base de l’enveloppe de 50 000 euros allouée par la Ville.

Deux projets ont d’ores et déjà commencé à être mis en œuvre durant l’été.

D’une part, le projet “Sceaux, ville amie des insectes et des oiseaux”, proposé par Claire Cannarella, a donné lieu à l’organisation de deux ateliers permettant aux Scéens de construire eux-mêmes des nichoirs en vue de leur installation prochaine sur le territoire municipal, tandis qu’un projet de déploiement d’hôtels à insectes dans la ville est en cours de réalisation.

D’autre part, le projet “Oasis de fraîcheur à l’école des Blagis”, proposé par Jaroslav Podser et Anne-Laure Ligozat, a débuté avec le retrait de l’enrobé d’une partie de la cour de l’école élémentaire des Blagis, qui était endommagé. La création de cette surface naturelle permettra de faire pousser de l’herbe et de planter un arbre, au sein d’un espace qui sera accessible aux enfants.

Les trois autres projets lauréats seront mis en œuvre au plus tard dans les 18 mois suivant le vote du budget de la Ville.