Développement durable

Abeilles en ville : adoptons les bons gestes !

Certaines conditions météorologiques comme l'orage ou le manque d'eau peuvent être un facteur de stress chez les abeilles. Voici quelques conseils pour bien réagir si vous êtes confrontés à un essaim menaçant.

Rappelons d'abord que les attaques d'essaims sur l'homme sont un phénomène très rare. Dans la grande majorité des cas, les abeilles ne sont pas menaçantes, et lorsqu'une abeille se met à piquer, c'est généralement pour se défendre ou protéger sa ruche. Néanmoins, certaines conditions particulières peuvent rendre les abeilles plus agressives : temps orageux, chaleur, vent, odeurs, stress dû à la sécheresse ou à un manque de floraison, etc.

Les bons réflexes pour éviter les piqûres

  • d'une manière générale, évitez de vous approcher trop près des ruches, en particulier au printemps ou à la fin de l'été,
  • si des abeilles proches de vous montrent des signes de nervosité, éloignez-vous calmement et sans faire de grands gestes,
  • si un essaim semble vous viser, réfugiez-vous rapidement dans une voiture ou un bâtiment (habitation, commerce...),
  • si vous ne pouvez pas vous mettre à couvert, protégez-vous en priorité la tête pour éviter les piqûres à la bouche, aux yeux ou à la gorge.

En cas de piqûre

Généralement, les piqûres d'abeilles sont bénignes. Si vous avez été piqué par une abeille :

  1. Retirez le dard de votre peau avec quelque chose de non tranchant comme une carte bancaire ou encore le bout d'un ongle, en raclant délicatement. Évitez d'utiliser une pince à épiler pour ne pas percer la glande à venin et rendre la piqûre plus douloureuse.
  2. Désinfectez la plaie à l'aide d'eau savonneuse ou d'une solution antiseptique.

Quand appeler le Samu (15) ?

  • En cas de piqûres multiples
  • En cas de piqûre à la bouche, aux yeux ou la gorge
  • Si vous ressentez des signes de complications (gonflements, difficultés à respirer, étourdissements, nausées, fièvre)
  • Si vous êtes allergique et que vous ne disposez pas d'une auto-injection d'adrénaline

Ruches privées : la réglementation à Sceaux

À Sceaux, la possession de ruches doit faire l’objet d’une déclaration préalable spécifique auprès de la Ville, rendue obligatoire par arrêté municipal. Que vous soyez un particulier, une association ou une entreprise, cette démarche est obligatoire et doit être effectuée en appelant le 01 41 13 33 00 ou via le formulaire de contact.

Avant toute implantation, les apiculteurs scéens doivent s’assurer de l’absence d’autres ruches en surnombre dans le secteur envisagé, et de la présence de ressources alimentaires suffisantes dans un rayon d’environ 3 km.

Les apiculteurs doivent déclarer à la Ville toute implantation précise de ruche sur chaque terrain (nouvelle ruche et ruches déjà implantées), et fournir leurs coordonnées de façon à être joignables 24h/24 et à pouvoir intervenir immédiatement en cas de problème sur la ruche ou d’incident lié aux abeilles.

Déclaration annuelle auprès du ministère

Le propriétaire ou détenteur de toute colonie doit également effectuer une déclaration annuelle de ses ruches auprès du ministère de l’Agriculture et de l’alimentation, entre le 1er septembre et le 31 décembre en se rendant sur mesdemarches.agriculture.gouv.fr. Un numéro d’apiculteur (NAPI) vous sera attribué s’il s’agit de votre première déclaration. Une copie de cette déclaration annuelle doit également être transmise à la Ville.